Sudlac est un fabriquant de peintures d'ombrage pour serres agricoles et de peintures de traçage pour terrains sportifs

Sudlac est un fabriquant de peintures d’ombrage pour serres, de traçage pour les terrains de sport de maintenance pour le bâtiment

Fondée en 1959 dans un petit garage situé dans le centre de Grenoble, la société Sudlac produisait au départ des peintures murales pour l’industrie du bâtiment. Son avancée majeure est venue avec les jeux olympiques d’hiver de 1968 lorsque les travaux de construction pour les jeux ont été octroyés aux constructeurs et producteurs locaux dont Sudlac fit partie. En 1970, l’entreprise déménagea sur Echirolles, dans la banlieue de Grenoble. Peu de temps après, le fabricant de peintures fut contacté par un exploitant agricole des alentours qui cherchait un produit pour enlever le badigeon d’ombrage qu’il avait appliqué sur sa serre. Sudlac développa un produit nettoyant et le bouche à oreille fit rapidement son effet au sein du secteur horticole local. Surfant sur la popularité grandissante de son nettoyant, Sudlac fabriqua sa première peinture d’ombrage pour serre l’année suivante.

Sudlac se lança à la conquête d’un nouveau marché de niche à la fin des années 1970, avec la production de peintures de traçage pour terrains de sport. C’est également à cette époque que Sudlac affirma sa volonté de respecter l’environnement, et pris la décision de développer uniquement des peintures à phase à base d’eau, éliminant ainsi de ses formulations les solvants issus de produits pétroliers.

Ayant réussi à se moderniser et à innover tout en respectant ses valeurs environnementales et humaines, Sudlac se développe aujourd’hui à l’international sur ses trois marchés : peintures de maintenance pour le bâtiment, peintures d’ombrage pour les serres agricoles et peintures de traçage pour les terrains de sport.

sudlac-logo-white

Logo Sudlac
Le logo Sudlac comprend trois « s », chacun représentant l’un de ses trois secteurs d’activité. Ils forment également une montagne, symbolisant les trois massifs montagneux présents autour de Grenoble : Belledonne,la Chartreuse et le Vercors. En prenant du recul, les « s » apparaissent comme une hélice utilisée pour le mélange de la peinture.